PUBLICIDAD

Iberdrola

Royal Air Maroc lance de nouveaux vols directs vers le Moyen-Orient

La compagnie aérienne nationale marocaine, Royal Air Maroc, renforce les liens commerciaux et touristiques du Royaume avec Israël et les Émirats arabes unis grâce à de nouvelles liaisons, Casablanca - Tel Aviv et Casablanca - Dubaï
royal-air-maroc

PHOTO/REUTERS  -   Boeing 737 de CN-ROP Royal Air Maroc

Le Royaume du Maroc continue de renforcer ses relations diplomatiques, économiques et touristiques avec les pays du Moyen-Orient. Ainsi, à partir de décembre prochain, la compagnie nationale, Royal Air Maroc, a annoncé le lancement de deux nouvelles liaisons directes : Casablanca - Tel Aviv (Israël) et Casablanca - Dubaï (Emirats Arabes Unis). Les vols débuteront respectivement le 12 décembre et le 16 décembre.  

D'une part, le rétablissement par Royal Air Maroc d'une ligne directe reliant le Maroc à la monarchie émiratie est un pas supplémentaire dans le développement des relations entre les deux pays. La décision des EAU d'ouvrir un consulat à Laayoune, devenant ainsi le premier pays arabe à le faire, n'a fait que renforcer ces liens entre "deux pays frères", selon Jamal Seif Al-Jarwan, secrétaire général du Conseil international des investisseurs des EAU, il y a quelques jours. Ainsi, après plus de six ans de tentatives de réactivation de la liaison aérienne interrompue en 2003 en raison de la guerre en Irak, la route directe est à nouveau disponible.  

aereopuerto-internaciona-mohamed v
PHOTO/AP - Aéroport international Mohamed V, Casablanca, Maroc
 La situation entre Israël et le Maroc

Les implications de ces lancements sont toutefois beaucoup plus importantes dans le cas d'Israël. L'annonce d'une connexion directe entre l'aéroport Mohammed V de Casablanca et l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv a été rendue publique quelques mois après que Yair Lapid, le ministre israélien des affaires étrangères, ait inauguré sa mission diplomatique à Rabat par une visite officielle dans le pays. En outre, la mise en place de cette liaison n'a été possible que grâce à l'accord aérien signé par les deux puissances en janvier dernier, qui permet aux compagnies aériennes nationales de desservir les deux pays.  

Tout ceci se déroule dans le contexte de la normalisation des relations entre Israël et le Maroc, un processus en cours depuis décembre dernier et dans lequel les États-Unis ont joué un rôle majeur. Grâce aux "accords d'Abraham", l'État israélien a été officiellement reconnu par plusieurs pays arabes. Parmi eux, le Royaume du Maroc qui, en échange de la reconnaissance du statut marocain du Sahara occidental par l'ancien président Donald Trump, a accepté d'accueillir la nation israélienne. 

banderas-marruecos-israel
PHOTO/ARCHIVO - Drapeaux du Maroc et d'Israël

Au milieu de ce processus d'activation des relations diplomatiques et commerciales, un communiqué de Royal Air Maroc indique que l'ouverture de cette liaison "répond également aux attentes de la communauté marocaine établie en Israël, qui entretient des liens forts avec son pays d'origine". Le Maroc estime qu'environ 70 000 citoyens israéliens sont d'origine alaouite, et l'on s'attend à ce que 200 000 habitants d'Israël visitent le Maroc au cours de la première année de la route, selon la ministre du tourisme de l'époque, Nadia Fettah Alaoui. 

Pour l'instant, les départs vers Israël se feront les mardis, jeudis et dimanches, tandis que les retours se feront les lundis, mercredis et vendredis, avec un prix moyen de 330 euros pour un aller-retour. Cependant, bien que pour l'instant il y ait trois vols par semaine, on espère que "dans peu de temps, cela passera à cinq vols par semaine", selon le communiqué.  

Royal Air Maroc et le tourisme 

Grâce à ces deux nouveaux ajouts, la compagnie aérienne marocaine élargit son catalogue de destinations, qui compte déjà plus de 170 pays. Cependant, la compagnie marocaine a également rejoint l'alliance Oneworld en 2020, ce qui en fait la première compagnie africaine à rejoindre l'alliance. Cette alliance, créée en 1999, réunit certaines des meilleures compagnies aériennes du monde, dont British Airways, Iberia, Japan Airlines, S7 Airlines, Malaysia Airlines, Qatar Airways et SriLankan Airlines.

turismo-marruecos
PHOTO/ARCHIVO - Place Jemma el-Fna, Marrakech

Dans ce sens, à travers des compagnies aériennes réputées comme Royal Air Maroc, ou les initiatives de compagnies maritimes comme GNV, le Maroc vise à relancer son tourisme, un secteur qui est l'une des principales sources de revenus du pays et qui, suite à la crise du COVID-19, a été fortement mis à mal. En effet, depuis le début de la pandémie en 2020, les revenus du tourisme ont chuté de plus de 50 % au Maroc.