Standard & Poor's relève la perspective de la CAF de stable à positive

S&P Global Ratings a révisé à positive la perspective de la CAF, la banque de développement d'Amérique latine, grâce à l'amélioration des indicateurs de capitalisation et au maintien de sa solide liquidité
CAF

 -  

Standard & Poor's (S&P) Global Ratings a révisé à positive la perspective de la CAF - banque de développement d'Amérique latine - et a confirmé ses notes de crédit à long terme et à court terme de 'A+/A-1', respectivement.

"La perspective positive reflète notre opinion selon laquelle la CAF maintiendra l'amélioration de sa position en matière de capital, soutenue par les versements de capital des membres nouveaux et existants qui compenseront l'augmentation des vulnérabilités en matière de financement et de notation souveraine dans la région", a déclaré l'agence dans un communiqué.

L'agence de notation a également noté que la CAF a un accès substantiel et établi aux marchés, étant un émetteur de référence régulier sur le marché mondial des capitaux. "Nous pensons que la CAF gérera le bilan et la croissance du capital de manière prudente. L'institution s'est efforcée de diversifier son portefeuille et d'augmenter progressivement son exposition aux souverains de qualité ", ajoute-t-elle dans son rapport.
CAF

Le président exécutif par intérim de la CAF, Renny Lopez, a déclaré : "L'amélioration des perspectives de la CAF par S&P reflète la solidité financière de l'institution, due au soutien continu de ses pays actionnaires par le biais de contributions au capital et à l'entrée du Mexique et du Costa Rica en tant que membres à part entière. Nous apprécions également la reconnaissance par l'agence de notation de notre engagement à aider les latino-américains à faire face à la pandémie et à promouvoir leur bien-être et leur reprise économique avec plus de 7 milliards de dollars. 

La ratification de la notation de S&P et la révision de la perspective à positive renforcent la confiance des investisseurs dans les titres de créance de la CAF, qui s'est récemment illustrée comme le premier émetteur latino-américain à placer des obligations avec le taux SOFR.

La CAF a clôturé l'année 2020 avec un record de plus de 14 milliards de dollars d'approbations de prêts, dont la plupart ont servi à remédier aux effets de la pandémie sur l'économie et les systèmes de santé, ainsi qu'à améliorer les infrastructures numériques, foncières et énergétiques. À l'issue de son 50e anniversaire, l'agence multilatérale a accumulé un total de plus de 200 milliards de dollars d'approbations depuis 1970 pour promouvoir le développement durable et l'intégration régionale.