Telefónica et Microsoft accélèrent la numérisation des PME

Les 26 start-ups et 241 entreprises espagnoles qui ont bénéficié d'investissements et qui ont été stimulées par le secteur de l'innovation de Telefónica Empresas (entreprise) ont augmenté leurs revenus de 18 % au cours des six derniers mois
El presidente ejecutivo de Telefónica, José María Álvarez-Pallete

AFP/PIERRE-PHILIPPE MARCOU  -   Le président exécutif de Telefónica, José María Álvarez-Pallete

Telefónica Empresas et Microsoft ont franchi une nouvelle étape dans leur accord stratégique visant à accélérer la numérisation des petites et moyennes entreprises (PME) espagnoles avec le lancement d'une « initiative pionnière » pour promouvoir la mobilité professionnelle et le télétravail. 

Les PME qui sont des clients de Merger Companies pourront acquérir les licences Microsoft 365 Basic Company et Standard Company qui conviennent le mieux à leur activité, avec une remise de 25 % pendant un an. 

Cet accord prévoit également une remise de 10 % sur les appareils Surface Pro 7 (256 Go, i5, 8 Go) lorsqu'ils sont contractés conjointement avec Microsoft 365, ce qui aidera les PME à adapter les solutions numériques à leur activité, « ce qui n'est pas toujours possible, en raison, entre autres, des budgets serrés dont elles disposent ou du manque de profils techniques spécialisés dans les dernières technologies ».

Cette annonce s'inscrit dans une stratégie plus large visant à garantir que les PME espagnoles disposent des technologies nécessaires pour mener à bien leur numérisation (connectivité, sécurité et utilisation du cloud). Dans le cadre de cette stratégie, ils ont annoncé en juillet dernier un service de conseil et de migration différentiel vers l'environnement cloud en Espagne, à travers deux projets : Azure by acens servers et Azure by acens projects. 

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de l'accord de collaboration stratégique élargi présenté en février par les deux entreprises pour stimuler la compétitivité de l'Espagne. Cet accord, promu par Telefónica Tech, l'unité de Telefónica qui regroupe les services de cloud computing, la cyber-sécurité et IoT/Big Data, prévoit, entre autres, le développement de plans commerciaux communs dans les pays où Telefónica opère. 

Les start-ups de Telefónica augmentent de 18 %

Les 26 start-ups et 241 entreprises espagnoles qui ont bénéficié d'investissements et ont été stimulées par le secteur de l'innovation de Telefónica Empresas ont augmenté leurs revenus de 18 % au cours des six derniers mois, selon un communiqué de l'opérateur de télécommunications.

Dans ce sens, l'entreprise ajoute qu'en juillet, cette tendance a continué à augmenter et qu'elle a facturé 32 % de plus par rapport à la même période en 2019, grâce à Telefónica Empresas qui a contribué à « accélérer les cycles de vente et à adapter ses produits et services pour répondre à la situation causée par la pandémie ». 

Plus précisément, Telefónica souligne les cas de Telco, qui offre le service à distance de standards téléphoniques et de centres de service à la clientèle ; Devo, qui fournit une solution qui optimise l'analyse des données ; Govertis, qui a créé une application basée sur l'IA pour fournir des audits de cybersécurité ; Cibersuite, qui offre des solutions wifi pour tous les types de locaux, et Humanox, qui a développé des protège-tibias intelligents connectés par l'IoT pour surveiller le jeu et la santé des joueurs de football. 

Dans cette ligne, il mentionne également Leap in Value, qui est à l'origine des logiciels de sécurité visant à prévenir la cybercriminalité dans les grandes entreprises ; Imbox.me et son application de messagerie instantanée pour l'environnement professionnel ; SmartDS, qui détecte et élimine les contenus illégaux et piratés du web ; C&G, qui promeut des solutions technologiques durables sur plusieurs fronts tels que le recyclage des appareils, et Avanzada 7, qui promeut des projets d'ingénierie de la voix sur IP.

L'opérateur de télécommunications souligne que les secteurs qui ont le plus adopté ce type de solution sont : la défense et la sécurité nationale ; la banque ; les loisirs, tels que les hôtels et restaurants ; les assurances ; l'industrie ; les services ; le commerce de détail ; et l'administration publique. 

La PDG de Telefónica España, María Jesús Almazor, a souligné que l'entreprise est certaine que la technologie « peut contribuer à relancer l'économie et à devenir plus compétitive » et que la numérisation permet d'automatiser des tâches qui n'apportent aucune valeur ajoutée à la personne qui les effectue et aide le professionnel qui doit simplifier les données à les appliquer à des solutions spécifiques.