Telefónica participera à la vente aux enchères 5G au Royaume-Uni

Elle sera en concurrence avec Vodafone, Hutchison et BT/EE Limited
Annonce du réseau 5G à Londres

PHOTO/REUTERS  -   Annonce du réseau 5G à Londres

Telefónica UK, Vodafone, Hutchison 3G UK et BT/EE Limited sont les quatre entreprises de télécommunications qui participeront à la prochaine vente aux enchères de fréquences qui sera organisée par l'Ofcom, l'autorité britannique de régulation des télécommunications, pour le déploiement des réseaux 5G.

Le Royaume-Uni prévoit de mettre aux enchères le spectre dans les bandes de fréquences 700 MHz et 3,6-3,8 GHz d'ici 2021, qui sont essentielles pour permettre aux opérateurs de stimuler le développement de nouvelles technologies mobiles et de services complémentaires.

Le régulateur britannique a publié la liste finale des opérateurs qui participeront à la mise aux enchères du spectre pour la 5G, qui sont les mêmes quatre opérateurs que l'Ofcom a identifiés en décembre comme qualifiés pour le processus.

En ce qui concerne la date exacte du début du processus d'enchères, l'agence a indiqué qu'elle dépendra de l'évolution de la situation dans le pays en raison de la pandémie COVID-19, qui enregistre actuellement un nombre record de nouvelles infections de la maladie.

"Nous sommes en train de revoir attentivement le calendrier du début des enchères à la lumière de la récente aggravation de la situation des coronavirus et nous publierons une mise à jour à ce sujet en temps voulu", a-t-il déclaré.

Anuncio de la telecomunicación móvil 5G en una tienda en Londres el 28 de enero de 2020
AFP/JUSTIN TALLIS - La 5G Mobile Telecoms annoncée dans un magasin de Londres le 28 janvier 2020

La vente aux enchères était initialement prévue pour le printemps 2020, mais elle a dû être reportée, comme ce fut le cas dans d'autres pays comme l'Espagne, en raison de l'épidémie de COVID-19. L'Ofcom avait prévu qu'elle aurait lieu en janvier 2021, mais la résurgence de la pandémie dans le pays a une fois de plus laissé sa célébration dans l'air.

L'Ofcom va mettre aux enchères 80 MHz de spectre dans la bande 700 MHz, ce qui est idéal pour assurer une bonne couverture mobile, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, y compris à la campagne. Elle note également que la libération de cette bande augmentera également la capacité des réseaux mobiles existants, offrant aux clients un service "plus fiable".

Le régulateur britannique va mettre aux enchères 120 MHz supplémentaires de spectre dans la bande 3,6-3,8 GHz, plus précisément dans la gamme 3 680-3 800 MHz, qui est principalement utilisée pour la 5G, car elle permet de transporter de nombreuses connexions avec de gros volumes de données dans des zones concentrées.

Comme pour la vente aux enchères de 2018, le processus se déroulera en deux phases, une première où les entreprises feront leurs offres par lots de fréquences séparés afin de déterminer le montant que chacune obtiendra et une seconde d'assignation où elles feront des offres pour choisir les fréquences spécifiques dans lesquelles elles veulent opérer.

L'Ofcom ajoute également que, pour que les entreprises puissent se livrer une concurrence loyale et que les clients aient un bon choix de réseaux mobiles, un plafond de 37 % sera imposé sur le spectre total que toute entreprise de téléphonie mobile peut avoir après la mise aux enchères.