PUBLICIDAD

Iberdrola

Teresa Berganza, présente dans la mémoire des rencontres et concours de musique de Cantabrie

Au total, 44 concerts soutiendront les jeunes musiciens, tandis que 20 interprètes du monde entier participeront à la finale du Concours international de piano
teresa-berganza-cantabria

 -  

Un concert consacré à Mozart et Mahler a ouvert la XXIe Rencontre de musique et d'académie de Santander, qui sera suivie d'une grande fête de la musique de chambre. La Rencontre rend hommage à la mezzo-soprano Teresa Berganza, qui a toujours entretenu une étroite collaboration pédagogique avec ce programme, tandis que seront commémorés le 225e anniversaire de la naissance du compositeur autrichien Franz Schubert et le 175e anniversaire de la mort de l'Allemand Felix Mendelssohn.

Depuis ses débuts, les objectifs de la Rencontre ont été de soutenir les jeunes musiciens, de rapprocher la musique de tous, d'enrichir l'offre musicale de la région de Cantabrie et, surtout, de renforcer la position de Santander et de la Cantabrie elle-même comme lieux de référence sur la scène musicale internationale.

C'est pourquoi, en plus des salles du Palacio de Festivales où l'enthousiasme des jeunes sera complété par l'expérience des maestros, les concerts auront également lieu dans le Paraninfo de la Magdalena de l'Universidad Internacional Menéndez y Pelayo, l'église de Santa Lucía, ainsi qu'à Comillas, Torrelavega, Santillana del Mar, Laredo et 15 autres villes de la région. 

 palacio-magdalena-cantabria

En ce qui concerne la partie académique de la Rencontre, une douzaine de professeurs du monde entier travailleront avec les jeunes en donnant des master classes et des sessions de répétition. Des noms emblématiques tels que les violonistes Zakhar Bron et Christoph Poppen, l'altiste Nobuko Imai, le flûtiste András Adorján ou le trompettiste Radovan Vlatkovic seront chargés cette année de stimuler l'enthousiasme traditionnel des jeunes talents.

Vingt finalistes du Concours international de piano de Santander

Fondé en 1972 par Paloma O'Shea, le Concours international de piano de Santander est désormais un classique et l'un des plus prestigieux au monde. Ouvert aux jeunes pianistes de talent, il a pour but de les faire connaître et de les aider dans leur carrière artistique. Cette 20e édition, qui se tiendra en 2021, coïncide avec le 50e anniversaire de sa création, et 303 jeunes de 46 nationalités différentes y ont participé. Parmi ceux-ci, le Comité de sélection en a retenu 129, qui ont été invités à participer à la phase de présélection qui s'est tenue en mars et avril à Paris, New York et Madrid

Le jury, composé de Márta Gulyás, Alexander Kandelaki et Luis Fernando Pérez, a choisi les 20 finalistes qui, à partir du 25 juillet, donneront leur récital, d'une durée maximale de 50 minutes, avec un programme de libre choix, mais qui doit comprendre des œuvres reconnues et représentatives des styles classique, romantique et moderne.

Douze des concurrents participeront aux demi-finales avec des récitals qui doivent comprendre au moins une sonate de Mozart, une autre œuvre à choisir parmi les compositeurs espagnols Albéniz, Granados, Falla et Mompou ; une autre œuvre à choisir parmi Schubert, Schumann, Brahms, Liszt et Chopin, ainsi qu'une pièce pour trio avec piano de Beethoven, quatuor avec piano de Schumann ou Brahms et/ou quintette avec piano de Brahms, Schumann, Dvórak ou Franck.

Six pianistes se qualifieront pour les finales qui auront lieu les 3 et 4 août. Ils seront ensuite accompagnés par l'Orquesta Sinfónica de RTVE, dirigé par Pablo González, et joueront un grand concerto romantique ou moderne de leur choix.

La commémoration de ce demi-siècle de la création du Concours sera également marquée par des prestations exceptionnelles, comme celle de Josep Colom, qui a remporté deux fois ce même concours, l'inaugural en 1972 et 1978. Pour son récital, Colom a choisi douze des Études d'Hélène de Montgeroult, le professeur qui a inauguré la chaire de piano au Conservatoire de Paris.