PUBLICIDAD

Iberdrola

Trois morts dans des incendies au centre et au nord du Maroc

Trois incendies majeurs se sont déclarés hier dans les provinces septentrionales de Fahs Anjara et Larache et dans la province centrale de Taounat
Un soldat marocain pulvérise de l'eau avec un tuyau sur un feu de forêt

AFP/FADEL SENNA  -   Un soldat marocain pulvérise de l'eau avec un tuyau sur un feu de forêt

Trois personnes sont mortes au cours des dernières 24 heures dans des incendies dans le centre et le nord du Maroc, dont une bénévole qui travaillait à l'extinction d'un feu et deux autres femmes qui ont refusé de quitter leur domicile lorsque les flammes se sont déclarées.

Les autorités locales des différentes régions où se produisent les incendies ont fait état aujourd'hui de l'état des feux, avec trois foyers importants déclarés depuis hier dans les provinces septentrionales de Fahs Anjara et Larache et dans la province centrale de Taounat, au milieu d'une nouvelle vague de chaleur qui touche le pays maghrébin.

Dans ce dernier cas, une personne est morte lundi et une autre a été blessée dans l'incendie qui, selon les derniers chiffres publiés hier soir, a dévasté 33 hectares dans la forêt de Tessyana, dans la ville de Ghafsai.

Les deux personnes s'étaient portées volontaires pour éteindre le feu, ont indiqué les autorités.

Dans la province de Larache, les incendies font rage depuis hier dans les forêts de Bouhazhem Jbel Alem, Menzla et Rmel, ainsi que quatre foyers dans les communes de Tazourt et Beni Arouf.

Un soldado marroquí reacciona junto a un incendio forestal cerca de Ksar el-Kebir en la región de Larache AFP/FADEL SENNA
AFP/FADEL SENNA - Un soldat marocain réagit à côté d'un feu de forêt près de Ksar el-Kebir, dans la région de Larache.

Dans l'un d'entre eux, deux femmes sont mortes par suffocation après être restées chez elles et avoir ignoré "les appels des autorités locales et des forces publiques sur la nécessité de quitter leur domicile", rapportent les autorités locales sans indiquer le lieu où les faits se sont déroulés.

Ils ont évacué 500 familles de dix villages de la forêt de Bouhazhem et 36 autres de la forêt de Rmel (contrôlée à 90%). L'incendie de Menzla est considéré par les autorités comme étant contenu et a touché 30 hectares.

L'incendie de Fahs Anjara, près de Tanger, s'est déclaré lundi dans la ville de Oued Rmel et a jusqu'à présent brûlé 35 hectares de forêt de chêne-liège et de pin, sans faire de victimes.

Des avions Canadair, du personnel de la protection civile, de l'Agence des Eaux et Forêts, des autorités locales, des membres des Forces Auxiliaires et du port de TangerMed, proche d'un des incendies, participent aux travaux d'extinction des feux.

Una mujer abraza a un niño mientras miran hacia el humo de un voraz incendio forestal en la región norteña de Marruecos AFP/FADEL SENNA
AFP/FADEL SENNA - Une femme serre un enfant dans ses bras alors qu'ils regardent la fumée d'un feu de forêt qui fait rage dans le nord du Maroc

Ces incendies font suite à d'autres incendies qui ont éclaté le 13 de ce mois, qui ont duré six jours et ont laissé un total de 10 568 hectares de surface forestière brûlée.

Les incendies se sont produits dans les provinces du nord et du nord-est de Larache, Tétouan, Chefchaouen, Ouezzan et Taza et ont fait un mort et entraîné l'évacuation de 1 400 familles.

Depuis mardi, le Maroc subit une nouvelle vague de chaleur dans la plupart des régions du pays, avec des températures allant de 41 à 47 degrés Celsius.