Une deuxième personne arrêtée en relation avec l'attentat de Nice en France

L'auteur reste hospitalisé après avoir été blessé lors de l'arrestation qui a eu lieu après qu'il ait tué trois personnes
Les services d'urgence s'occupent des blessés à Nice

PHOTO/AFP  -   Les services d'urgence s'occupent des blessés à Nice

Une deuxième personne a été arrêtée ce soir en relation avec l'attentat qui a tué trois personnes dans une église à Nice, suite à l'arrestation d'une première personne la nuit de l'attentat jeudi dernier, selon des sources judiciaires.

Les enquêteurs pensent que l'homme de 35 ans a été en contact la veille de l'attaque, comme la première fois.

L'auteur, un Tunisien entré illégalement en Europe via l'île italienne de Lampedusa, est toujours à l'hôpital en raison des blessures subies lors de son arrestation.

L'attentat a eu lieu quelques jours avant la fête catholique de la Toussaint dans la basilique de Notre-Dame de l'Assomption, au cœur de la capitale de la Côte d'Azur.

Le gouvernement français a ordonné un renforcement de la sécurité dans tout le pays, en particulier dans les temples religieux.

Le président français Emmanuel Macron a rencontré vendredi le pape François, à qui il a garanti qu'il se battrait « sans relâche contre l'extrémisme afin que tous les Français puissent vivre leur foi dans la paix et sans crainte », a déclaré le Palais de l'Elysée. Le Souverain Pontife a présenté ses condoléances au chef de l'Etat français, a-t-il ajouté.