PUBLICIDAD

Marruecos

CosmoCaixa ouvre un nouvel espace permanent dédié au monde microscopique

Le musée des sciences de la Fondation "la Caixa" à Barcelone lance le Micrarium, qui permettra aux visiteurs d'observer ce qui est invisible à l'œil nu et que seul un instrument scientifique tel que le microscope peut révéler
ignasi-miro-ruben-duro-i-javier-hidalgo-al-micrarium-de-cosmocaixa

 -   De gauche à droite : le directeur général de la culture et de la science de la Fondation "la Caixa", Ignasi Miró ; le conseiller scientifique de l'espace, le biologiste et photographe scientifique Rubén Duro, et le responsable des expositions scientifiques de la Fondation "la Caixa", Javier Hidalgo, dans le Micrarium du CosmoCaixa.

Dans le cadre de son engagement à encourager la curiosité et les vocations scientifiques, CosmoCaixa a ouvert le Micrarium, un nouvel espace permanent où nous pouvons voir la réalité qui nous entoure sous un angle nouveau. Le directeur général de la culture et de la science de la Fondation "la Caixa", Ignasi Miró, le directeur de CosmoCaixa, Valentí Farràs, et le conseiller scientifique de l'espace, le biologiste et photographe scientifique Rubén Duro, ont présenté cet espace consacré exclusivement à l'exploration d'un monde qui passe inaperçu, mais qui ne nous est pas étranger : le monde microscopique.

Dans le Micrarium, situé à l'étage -2 de CosmoCaixa, les visiteurs vivront une expérience complète dans laquelle ils ne seront pas seulement des observateurs, mais aussi les protagonistes de ce qu'ils voient à travers des microscopes et d'autres systèmes de grossissement, tels que les loupes à main ou les loupes binoculaires. Il s'agit d'un espace de plus de 300 mètres carrés, pionnier en Espagne et l'un des rares en Europe, qui permet aux visiteurs de voir le monde microscopique par le biais de l'expérimentation.

cosmocaixa-micrarium
Un des matériaux qui peut être analysé dans l'espace Frontières.

L'immersion commence dans une première salle qui introduit les visiteurs dans le monde microscopique afin qu'ils aient l'impression d'avoir rétréci et de voir le monde avec des yeux différents. Grâce à une présentation audiovisuelle sur un grand écran enveloppant, les visiteurs pourront se placer dans des décors réels, tels qu'une forêt, une plage, un verger ou un atelier de joaillerie, comme ils ne l'ont jamais fait auparavant : comme s'ils étaient des êtres minuscules qui voient les éléments de ces décors agrandis. Ils pourront les contempler dans toute leur beauté.

Ensuite, à travers des zones thématiques qui coïncident avec l'histoire de la salle Univers de CosmoCaixa, ils se plongeront dans la nature de toutes sortes de matériaux, naturels et artificiels, organiques et inorganiques. Le tout dans un espace conçu avec une esthétique rappelant celle d'un laboratoire, permettant de découvrir, par exemple, que la couleur rose des flamants roses est due aux petits crustacés dont ils se nourrissent, qui à leur tour mangent des bactéries et des algues rouges, ou qu'une goutte d'eau dans une flaque contient des millions d'êtres vivants, des algues vertes aux protozoaires qui se déplacent à toute vitesse ou à de minuscules animaux, comme les copépodes.

cosmocaixa-micrarium
L'expérience du Micrarium commence par une vidéo immersive du monde macroscopique au monde microscopique dans divers scénarios.

Dans Kósmos, les visiteurs pourront voir des éléments du monde inerte, comme le sable d'une plage, des minéraux, des météorites ou des phénomènes liés à l'eau ou à l'air. Dans Evolution I, ils observeront des éléments non visibles du monde vivant, comme des protozoaires vivants, des moisissures, des microalgues, des bactéries ou du pollen, tandis que dans Evolution II, ils verront des êtres vivants auxquels nous sommes plus habitués, comme des insectes, des larves, des micro-invertébrés aquatiques ou des éléments de notre propre corps, comme la peau ou les cheveux. Enfin, dans Frontières, ils se pencheront sur les nouveaux matériaux créés par l'homme grâce au développement scientifique, des écrans de téléphones portables aux fibres des vêtements, en passant par les plastiques ou les billets de banque.

Tout au long de l'expérience, qui se déroulera en groupes de 30 personnes maximum, répartis dans les différentes zones, la figure de l'éducateur est essentielle, qui aidera les visiteurs à se passionner pour le monde microscopique et à découvrir par eux-mêmes ce qu'est réellement le monde qui nous entoure, à partir des échantillons que l'on peut trouver dans le Micrarium.

cosmocaixa-micrarium
L'expérience est adaptable en fonction de l'âge des participants.

Bien qu'il soit permanent, l'une des principales caractéristiques du Micrarium est sa grande flexibilité. Les éducateurs adapteront le discours, les expositions visibles et le temps qui leur est consacré en fonction du public qu'ils reçoivent à un moment donné. En outre, les expositions varieront également dans le temps, ce qui permettra de concevoir des programmes spécifiques sur des thèmes précis, toujours dans le but de démontrer que les plus petites choses peuvent être énormes. L'espace est recommandé pour le grand public, les familles et les écoliers, du troisième degré au lycée.

Le Micrarium est un véritable hommage aux microscopes, qui ont révolutionné le monde de la recherche scientifique depuis leur invention en 1590 et ont également grandement influencé le domaine de l'éducation et de la diffusion scientifique. Ces instruments, qui sont devenus des alliés indispensables de la science, ont permis de décrire pour la première fois des cellules, des bactéries, des globules rouges et la structure des neurones du système nerveux, par exemple.

cosmocaixa
L'expérimentation est l'une des bases du nouvel espace permanent de CosmoCaixa.

Les microscopes sont fondamentaux en microbiologie et dans d'autres branches de la médecine. Ils nous ont également permis, ces dernières décennies, de découvrir les qualités du graphène, un matériau si petit qu'il n'est visible qu'au microscope. Les inventeurs d'un nouveau type d'instrument, le microscope à fluorescence à super-résolution, qui permet de voir les cellules à l'échelle nanomoléculaire, ont reçu le prix Nobel de chimie en 2014. Les microscopes ont évolué au fil des siècles. Leurs possibilités de nous révéler un monde si petit qu'il nous est inconnu sont infinies.

 Activités de Pâques 2022

Le Micrarium ouvre ses portes aux familles et au public familial le 9 avril, coïncidant avec Pâques qui, comme toujours, est pleine de nouveautés à CosmoCaixa.

cosmocaixa-micrarium
Les ateliers qui ont lieu au Micrarium sont toujours réalisés avec la figure indispensable de l'éducateur.

D'une part, le musée accueillera un nouveau programme de Planétarium, complémentaire à l'expérience du Micrarium : la NanoCam. En outre, il y aura des visites guidées et familiales de la toute nouvelle exposition " Le soleil . Vivre avec notre étoile". La danse et la géologie s'associeront également pour créer un nouvel atelier, "A ritmo geológico", et l'Auditorium du musée accueillera " Géométrie ", un nouveau spectacle de musique, poésie et danse qui offre un regard plastique et émotionnel sur les figures géométriques. À ne pas manquer, l'exposition interactive consacrée aux dispositifs primitifs qui font partie de l'histoire de l'image imprimée, "Explora : Grafimatik".