PUBLICIDAD

Iberdrola

"De cara al mundo" : analyse internationale sur l'Onda Madrid

L'émission analysera l'augmentation de l'aide de l'UE au Maroc pour la gestion des migrations, les opportunités d'affaires offertes par le pays marocain, la controverse autour de Trump et la guerre en Ukraine avec la médiation de Guterres et Erdogan
de-cara-al-mundo-onda-madrid-atalayar

 -  

"De cara al mundo", le programme sur Onda Madrid dirigé et présenté par Javier Fernández Arribas, directeur d'Atalayar, analyse chaque semaine les questions d'actualité sur la scène internationale.

Le programme portera sur l'augmentation de 50 % de l'aide accordée par l'Union européenne au Maroc pour gérer les flux migratoires et s'occupera également des incendies qui ont déjà fait près de 40 morts dans l'Algérie voisine. 

Enrique Becerra, administrateur d'Initium Cerámicas, parlera des importantes opportunités que le Maroc offre aux hommes d'affaires espagnols et expliquera comment faire des affaires et la sécurité juridique qui existe dans ce pays d'Afrique du Nord. 

La crise que traversent les États-Unis en raison de la polémique autour de l'ancien président Donald Trump sera également le sujet de débat dans les micros de "De cara al mundo". Un juge doit décider s'il faut rendre publiques les raisons qui ont motivé la perquisition de l'hôtel particulier de Trump, tandis que le FBI cherche à protéger ses témoins contre le harcèlement des partisans de l'ancien président américain. Il sera également question de la visite de membres du Congrès américain à Taïwan, en pleine crise avec la Chine sur la souveraineté du territoire. 

La guerre en Ukraine sera à nouveau au programme. Il y a eu une nouvelle attaque contre une base aérienne en Crimée et la rencontre du président ukrainien, Volodimir Zelenski, avec Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie, et António Guterres, secrétaire général des Nations unies, pour chercher une issue à l'invasion russe et exiger le retrait de la Russie de Zaporiyia. L'expert analyste international Lucas Martín fera la lumière sur ces questions et expliquera également la destruction du siège du Groupe Wagner dans le Donbás, l'arrivée des trois Mig-31 russes équipés de missiles hypersoniques à Kaliningrad et le rejet par la France du gazoduc reliant l'Espagne à l'Europe centrale. 

Comme tous les vendredis, la discussion sera animée par les collaborateurs réguliers d'Atalayar, Claudia Luna, journaliste et écrivaine mexicaine, Pedro González, journaliste et fondateur d'Euronews, et José María Peredo, professeur de communication et de relations internationales à l'Université européenne de Madrid, coordonnée par Javier Fernández Arribas. On y abordera le déroulement de la guerre en Ukraine, la confrontation entre les États-Unis et la Chine au sujet de Taïwan avec la visite de membres du Congrès américain sur le territoire taïwanais, la polémique autour de Donald Trump aux États-Unis et l'implication du FBI et l'aide de l'Union européenne au Maroc pour gérer la question migratoire. 

"De cara al mundo", vendredi 19 août de 22h05 à 23h00.

https://www.telemadrid.es/emision-en-directo-ondamadrid/