PUBLICIDAD

Marruecos

Des conteurs et des poètes seront les vedettes de la semaine Cervantes, avec des activités en Espagne et au Mexique

Le programme débutera mardi prochain (11h) avec le legs "in memoriam" de José García Nieto à la Caja de las Letras de l'Institut Cervantes de Madrid
sede-instituto-cervanets

 -  

À partir de la semaine prochaine, du 19 au 27 avril, l'Institut Cervantès célébrera la Semaine Cervantès 2022, un programme d'activités culturelles qui comprendra des hommages aux grands écrivains avec les legs "in memoriam" de José García Nieto, José Saramago, Rafael Alberti et María Teresa León ; et avec le légat que la poétesse Carmen Castellote remettra à García Montero au Mexique. L'inauguration d'une exposition consacrée aux prix Adonáis, un dialogue poétique célébrant l'œuvre des femmes auteurs lauréates du prix Cervantes et une conférence de Ian Gibson sur Lorca complètent l'agenda en Espagne.  

Cette année, en plus des événements organisés dans les centres Cervantes de Madrid et d'Alcalá de Henares, le programme atteindra l'autre côté de l'Atlantique avec un agenda d'activités au Mexique, où se rendra le directeur de l'Institut Cervantes, Luis García Montero, sans oublier les plus de 40 activités organisées dans le réseau des centres et bibliothèques Cervantes du monde entier. 

Le programme débutera le mardi 19 avril (11 heures) avec l´héritage "in memoriam" de l'écrivain José García Nieto (Oviedo, 1914 - Madrid, 2001), lauréat du prix Cervantes en 1996 et l'une des figures les plus célèbres de la littérature espagnole d'après-guerre. Le directeur du Musée Cervantes, Luis García Montero, et la ministre régionale de la Culture, du Tourisme et des Sports de la Communauté de Madrid, Marta Rivera de la Cruz, accompagneront Paloma García-Nieto, fille de l'honoré et présidente de la Fondation García Nieto, qui déposera le legs. 

Le mercredi 20 avril, le Centre Cervantes d'Alcalá de Henares inaugurera l'exposition "75e anniversaire des Prix Adonáis" (19h00), une rétrospective bibliographique, ouverte jusqu'au 17 juillet, qui commémore les années du prix de poésie le plus ancien d'Espagne. Seront présents García Montero, directeur de Cervantes et lauréat du prix Adonáis en 1985, Santiago Herráiz, directeur général des Ediciones Rialp, et Carmelo Guillén Acosta, directeur de la collection Adonáis et commissaire de l'exposition. 

Une fois de plus au siège de Madrid, le jeudi 21 avril, "El fuego apartado" (11h30), une lecture théâtralisée fera découvrir au public les œuvres des six lauréats du Prix Cervantes : María Zambrano, Dulce María Loynaz, Ana María Matute, Elena Poniatowska, Ida Vitale et Cristina Peri Rossi.

 Activités au Mexique 

La semaine Cervantes s'étendra de l'autre côté de l'Atlantique avec des activités au Mexique, pays où se rendra le directeur de l'Institut Cervantes. Le 23 avril, Journée internationale du livre, il reprendra l'héritage de la poétesse Carmen Castellote, dernière survivante de l'exil républicain. 

Le programme de García Montero au Mexique débutera la veille, le vendredi 22 avril, par la conférence "Sauver la poésie, sauver le monde" au complexe culturel Los Pinos de Mexico. Il participera également à la célébration de la "Fiesta del Libro y la Rosa" à l'Université nationale autonome de Mexico (UNAM), avec Benito Taibo et Rosa Beltrán, les 23 et 24 avril. 
Héritages de José Saramago, Rafael Alberti et María Teresa León

Le lundi 25 avril, date importante pour le peuple portugais puisqu'elle commémore la Révolution des œillets, la Caja de las Letras recevra (19h00) un héritage in memoriam du prix Nobel portugais José Saramago (1922-2010) à l'occasion du centenaire de sa naissance. Le directeur de l'Institut Cervantes accompagnera le président du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa, et la présidente de la Fondation José Saramago, Pilar del Río, qui déposeront l’héritage. 

Le matin, ce même lundi, et en collaboration avec l'Instituto Cervantes de Tokyo, l'hispaniste et historien d'origine irlandaise Ian Gibson donnera une conférence intitulée "Federico García

Lorca et le monde gay" (11h30) sur les implications de l'homosexualité du poète originaire de Grenade dans son époque et son œuvre. 

Le programme de cette grande semaine de la littérature se clôturera le mercredi 27 avril avec le legs commun in memoriam qui rend hommage aux écrivains Rafael Alberti (1902-1999) et María Teresa León (1903-1988), tous deux membres de la Génération 27. Teresa Alberti, nièce de Rafael Alberti, déposera le testament, accompagnée de García Montero et de Fernando Martínez López, secrétaire d'État à la Mémoire démocratique.

 Journée du livre dans le réseau des centres  

Les centres de l'Institut Cervantes, dont près de 90 sont répartis sur les cinq continents, se joindront à ce programme avec une série d'activités telles que des ateliers, des présentations, des conférences et des lectures. Parmi les invités figurent les écrivains Andrés Trapiello, Leonardo Padura, Alfonso Mateo-Sagasta, Fernando Savater ; les poètes Talal Haidar, Juan Vicente Piqueras Salinas et Alejandra Szir ; et le dessinateur José María Gallego López, entre autres.

Soumis par José Antonio Sierra, conseiller Hispanismo.