PUBLICIDAD

Marruecos

Dubaï va numériser son approvisionnement en énergie et en eau grâce à des nanosatellites

NanoAvionics sera la société en charge du projet, qui consistera à lancer deux de ces instruments
Cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum lors de sa visite au centre de recherche et de développement (R&D) de l'Autorité de l'eau et de l'électricité de Dubaï (DEWA)

PHOTO/WAM  -   Cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum lors de sa visite au centre de recherche et de développement (R&D) de l'Autorité de l'eau et de l'électricité de Dubaï (DEWA)

L'autorité de l'électricité et de l'eau de Dubaï (DEWA) a lancé un nouveau projet de modernisation dans la ville, dans lequel elle améliorera l'utilisation de ses réseaux d'énergie et d'eau grâce à la numérisation de ses canaux. Pour ce faire, un plan a été conçu pour créer deux nanosatellites, des instruments normalement utilisés pour l'observation spatiale, mais que Dubaï utilisera pour améliorer son système d'approvisionnement en eau. 

La ville a désigné NanoAvionics, un fabricant et intégrateur de mission de premier plan, pour concevoir, construire, tester et gérer les petits satellites. NanoAvionics construira deux nanosatellites de 3U et 6U. Cela devrait permettre de réduire les coûts d'approvisionnement, d'améliorer l'utilisation de ses actifs et de fournir des services durables d'électricité et d'eau à la population de la ville de manière efficace et fiable. Pour ce faire, on déploiera des dispositifs d'imagerie thermique à haute résolution, tels que ceux utilisés dans les engins spatiaux, afin de détecter les empreintes thermiques sur les lignes de transport d'eau et d'électricité dans les sous-stations, les bâtiments et les centrales solaires. 

Le projet s'inscrira dans le cadre du programme Space-D, qui vise à améliorer divers réseaux grâce à l'utilisation des technologies IoT - une manière de connecter les appareils entre eux qui a révolutionné la technologie dans le monde entier - et de la télédétection. Le programme a été lancé par le cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, vice-président et premier ministre des Émirats arabes unis et dirigeant de la ville de Dubaï. L'objectif principal de ce plan est de développer les capacités de DEWA, en plus de former les différents professionnels du pays pour développer davantage la technologie spatiale. Cette idée utilise à son tour les meilleures ressources de la quatrième révolution industrielle pour échanger des informations dans les communications entre les satellites et les espaces d'observation par satellite.

El jeque Mohamed bin Rashid al-Maktoum durante su visita al Centro de Investigación y Desarrollo (I+D) de la Autoridad de Electricidad y Agua de Dubái (DEWA)
PHOTO/WAM - Le cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum lors de sa visite au centre de recherche et de développement (R&D) de l'Autorité de l'eau et de l'électricité de Dubaï (DEWA).

Le projet s'inscrit également dans le cadre de la stratégie spatiale nationale 2030, qui vise à concrétiser la vision de leadership des Émirats arabes unis grâce à l'utilisation des sciences, technologies et services spatiaux et de diverses applications liées à l'amélioration de ses systèmes et produits, grâce auxquels la nation entend atteindre des objectifs à long terme. 

Le cofondateur et PDG de NanoAvionics, Vytenis J. Buzas, a confirmé la nouvelle en déclarant : "C'est un projet fantastique auquel notre entreprise participe et qui illustre parfaitement la manière dont la technologie des satellites améliore notre vie et nous aide à devenir plus durables. Le transfert de connaissances en plus de l'intégration de satellites et des opérations de mission pour DEWA montre également les capacités et la valeur que notre équipe d'experts peut apporter à nos clients. Notre équipe a participé à plus de 90 missions, dont quatre lancées avec succès cette année, et elle a déjà partagé ses compétences et ses connaissances dans le cadre de programmes avec d'autres clients internationaux."

El jeque Mohamed bin Rashid al-Maktoum durante su visita al Centro de Investigación y Desarrollo (I+D) de la Autoridad de Electricidad y Agua de Dubái (DEWA)
PHOTO/WAM - Le cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum lors de sa visite au centre de recherche et de développement (R&D) de l'Autorité de l'eau et de l'électricité de Dubaï (DEWA).

DEWA utilisera ces petits satellites dans le cadre de sa transformation numérique. Le premier d'entre eux, le satellite 3U, est constitué d'une charge utile IoT, tandis que le satellite 6U dispose d'une charge utile d'observation de la Terre (EO). Leur utilisation, ainsi que la connectivité des réseaux satellitaires, les terminaux IoT, l'imagerie satellitaire et l'application de l'IA (intelligence artificielle) chercheront à capturer davantage de données qui apporteront une plus grande efficacité à cette opération, ainsi qu'à sa maintenance. En outre, grâce à la projection de cette idée, un programme a été approuvé pour recruter des professionnels émiratis qui pourront collaborer et travailler à la création des satellites, ainsi qu'aux futurs plans spatiaux de DEWA.

NanoAvionics est une marque de conception dédiée avec des installations en Amérique du Nord et en Europe. Parmi ses rangs, on compte plus de 100 employés qui sont chargés des différents projets en cours. Les nouveaux nanosatellites seront d'origine émiratie et seront construits au centre de recherche et de développement (R&D) du parc solaire Mohamed bin Rashid al-Maktoum, qui dispose d'une station terrestre dans le parc solaire, ainsi que des outils nécessaires à leur développement.