PUBLICIDAD

Iberdrola

Isaac Herzog fait un voyage historique au Bahreïn

Il s'agit du premier voyage d'un dirigeant israélien en territoire bahreïni, qui poursuivra son cycle de rencontres dans les Émirats
presidente-israel

 -   Le président israélien Isaac Herzog

Israël continue d'œuvrer à l'amélioration de ses relations avec les pays du Golfe, et cette fois, il a l'occasion de le faire avec Bahreïn. Le président israélien Isaac Herzog s'est rendu à Manama dans ce qu'il a appelé "un message de paix dans la région". C'est la première fois qu'un président israélien se rend sur le sol bahreïni, et il le fait dans le cadre d'une série de rencontres qui se poursuivront lundi aux Émirats arabes unis, un autre des pays qui ont signé les accords d'Abraham en 2020 promus par les États-Unis, alors présidés par Donald Trump.

acuerdos-abraham-2-años
AFP/ SAUL LOEB - Signature des accords d'Abraham par lesquels les pays du Bahreïn et des Emirats arabes unis reconnaissent Israël, à la Maison Blanche à Washington.

Herzog y voit "une nouvelle étape historique dans les relations entre Israël et les États arabes qui ont signé les accords d'Abraham, dans l'espoir que de plus en plus de pays puissent rejoindre le cercle de la paix avec l'État d'Israël". Il est accompagné dans son voyage au Bahreïn par Ron Tomer, président de l'Association des fabricants israéliens, Nili Shalev, directrice de l'Institut israélien des exportations, Amiram Appelbaum, président de l'Autorité israélienne de l'innovation, et Amir Shani, vice-président de la Fédération des chambres de commerce israéliennes.

Isaac Herzog lui-même a rappelé : "Je suis accompagné d'une délégation d'experts économiques pour renforcer la coopération économique et promouvoir d'autres questions. Bahreïn et son économie sont très importants et je suis heureux d'avoir l'occasion de faire progresser nos relations. Le président israélien a toutefois souligné que la chose la plus importante de son voyage à Bahreïn est de "veiller à ce que les avantages des relations régionales amicales atteignent chaque Israélien et chaque Bahreïni".

isaac-herzog-mohamed -khaja-embajada-emiratos-israel (1)
AFP/ JACK GUEZ - Le président israélien Isaac Herzog, à gauche, serre la main de l'ambassadeur des Émirats arabes unis en Israël, Mohamed Al Khaja.

Après son arrivée dans la capitale et sa rencontre avec le ministre bahreïni des Affaires étrangères, Abdul Latif Rashid al-Zayani, le président israélien devrait se rendre aux Émirats arabes unis pour assister au Forum d'Abu Dhabi sur l'exploration spatiale, auquel participera également le Premier ministre indien Narendra Modi. Il rencontrera ensuite son homologue émirati, Sheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan. Il achèvera ainsi ses rencontres avec deux des signataires des accords d'Abraham, reflétant, une fois de plus, l'importance de ce que de nombreux experts considèrent comme "l'accord du siècle".