PUBLICIDAD

Marruecos

La communauté Ahmadiyya dénonce un nouveau meurtre d'un Ahmadi au Pakistan

Plus précisément dans le village de L-Plot dans le district d'Okara
comunidad-ahmadía

 -  

La communauté Ahmadiyya a publié une déclaration officielle dénonçant à nouveau les attaques contre l'un de ses membres au Pakistan. Dans le cas présent, il détaille une autre agression brutale à l'arme blanche et le meurtre d'un Ahmadi dans le village de L-Plot, dans le district d'Okara au Pakistan.  

Le texte suivant est une déclaration publiée par la communauté Ahmadiyya : 

Un autre meurtre brutal à l'arme blanche d'un musulman ahmadi dans le village de L-Plot, dans le district d'Okara, au Pakistan. 

C'est avec une grande tristesse que nous vous communiquons la terrible nouvelle du meurtre brutal à l'arme blanche de M. Abdus Salam, résident de la localité de L-Plot, dans le district d'Okara au Pakistan. 

Le 17 mai 2022, à 17 h 45, alors qu'Abdus Salam sortait de chez lui pour faire quelques courses, il a été poignardé à mort par un jeune homme nommé Ali Raza, dans une attaque à motivation religieuse. L'assaillant, Ali Raza, est un étudiant de la madrassa locale. Il a fui les lieux et est toujours en fuite. Le défunt était le seul soutien de sa famille et laisse derrière lui une veuve et trois jeunes enfants âgés de 6, 4 et 1 an. 

Nous avons assisté à une augmentation marquée de ces attaques de haine religieuse contre les Ahmadis musulmans résidant au Pakistan. Le Gouvernement et les forces de l'ordre ne protègent pas les membres de la communauté musulmane Ahmadiyya et n'empêchent pas l'incitation à la haine religieuse communautaire. Cette persécution incessante témoigne du mépris total des droits de l'homme de notre communauté au Pakistan et génère un profond sentiment d'insécurité parmi nos fidèles.  

Les meurtres d'ahmadis sont devenus la norme au Pakistan, et le gouvernement n'y prête guère attention. Les menaces et les tentatives d'assassinat d'ahmadis ont augmenté dans toutes les régions du Pakistan. 

Nous tenons la communauté internationale informée dans l'espoir qu'elle adopte une approche sévère face à ces horribles actes de barbarie au Pakistan et qu'elle assure la sécurité des membres pacifiques de la communauté musulmane Ahmadiyya dans ce pays. 

Le 13 juillet 2021, les experts des droits de l'homme des Nations unies ont exprimé leur profonde inquiétude face au manque d'attention portée aux graves violations des droits de l'homme perpétrées à l'encontre de la communauté ahmadie dans le monde entier et ont appelé les nations à redoubler d'efforts pour mettre fin à la persécution actuelle des ahmadis. 

Nous demandons donc instamment à nos autorités en Espagne d'appeler le gouvernement pakistanais à assumer la responsabilité qui lui incombe d'assurer une protection efficace et la liberté de pratique religieuse aux Ahmadis, de traduire en justice les auteurs de ces attaques odieuses et de mettre ses lois et pratiques en conformité avec les normes internationales, telles qu'énoncées à l'article 20 de la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations unies, aux articles 2 et 18, et aux articles 25 et 26 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques.