PUBLICIDAD

Iberdrola

L'ambassadeur du Maroc, rappelé pour des consultations, reviendra à Berlin cette semaine

Le retour du diplomate Zohour Alaoui marque le dégel entre les deux pays
Embajadora Marruecos Alemania

AFP/JOHN MACDOUGALL  -   Gerd Mueller, ministre allemand du développement, et Zohour Alaoui, ambassadeur du Maroc en Allemagne, le 10 juin 2020

L'ambassadeur du Maroc en Allemagne, Zohour Alaoui, qui avait été rappelé pour consultations par son gouvernement en mai dernier après une crise bilatérale avec Berlin, retournera cette semaine à son poste dans la capitale allemande dans un nouveau signe de rapprochement entre les deux pays. L'information a été annoncée aujourd'hui par le site Le360, qui cite "un haut diplomate marocain", et confirmée à Efe par des sources officielles.

"Le Maroc est en crise ouverte avec l'Allemagne depuis mai dernier, lorsqu'il a convoqué son ambassadeur à Berlin en réponse à des "actes hostiles", considérant que les autorités allemandes avaient remis en cause la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.

Dans une note diplomatique sur les relations bilatérales germano-marocaines mise à jour en décembre par le ministère allemand des affaires étrangères, le nouveau gouvernement allemand a exprimé son engagement envers le processus pour le Sahara mené par l'ONU et a fait référence à la "contribution importante" du Maroc en 2007 avec un plan d'autonomie.

Dans cette note, Berlin a également décrit le Maroc comme un "partenaire clé de l'UE et de l'Allemagne en Afrique du Nord" et a souligné son importance en tant que lien entre le Nord et le Sud. Le Maroc a ensuite annoncé qu'il reprendrait la coopération diplomatique avec l'Allemagne, compte tenu des "annonces positives et des positions constructives" faites par le nouveau gouvernement allemand.

Le 5 janvier, le Maroc a indiqué qu'il avait reçu un message du président allemand Frank-Walter Steinmeier au roi Mohammed VI du Maroc, que le Maroc a accueilli comme un nouveau signe de dégel diplomatique.

Un mois après le retour à Rabat de l'ambassadeur du Maroc à Berlin, le Maroc a rappelé sa représentante diplomatique à Madrid, Karima Benyaich, pour des consultations suite à la crise non conclue avec l'Espagne concernant l'accueil en avril du leader du Front Polisario Brahim Gali pour une hospitalisation dans la ville espagnole de Logroño.