PUBLICIDAD

Iberdrola

Le Bayern assèche Lewandowski et ramène le Barça à la réalité de la Ligue des champions

L'Atletico s'est empêtré dans son propre football et a fini par perdre contre Leverkusen
lewandoswski-bayern

REUTERS/LUKAS BARTH  -   Robert Lewandowski du FC Barcelona en action avec Joshua Kimmich, Benjamin Pavard et Dayot Upamecano du Bayern Munich

Le football allemand est à la mode. La Bundesliga perd de son attrait en tant que compétition, mais ses équipes sont bien préparées. Le Bayern Munich, le Bayer Leverkusen, Eintrach, Leipzig et Dortmund participent à la Ligue des champions de cette saison avec le défi d'aller jusqu'en finale à Istanbul.

Le Barça est retourné sur la scène du crime. Pour voir leur croque-mitaine des dernières saisons avec lequel les fans font encore des cauchemars. Même Xavi a demandé à ce que son Barça soit apprécié après ce match en Allemagne contre un adversaire de son niveau.

La victoire 2-0 du Bayern est un échec pour Xavi, qui est toujours déterminé à se déclarer vainqueur aux points après chaque défaite. "Nous avons mérité de gagner", a-t-il déclaré sans la moindre trace d'embarras sur son visage. 

bayern-barsa
PHOTO/SVEN HOPPE via AP - Robert Lewandowski (9), de Barcelone, tire un coup franc contre Munich lors du match de football du groupe C de la Ligue des champions entre le Bayern Munich et Barcelone à l'Allianz Arena de Munich, en Allemagne, mardi 13 septembre 2022

Il est vrai que ce Barça n'est pas le Barça de la saison dernière, ni le Barça de Koeman. Il y a d'autres joueurs, il y a plus de qualité et il y a des buts. Lewandowski est rentré chez lui et a été accueilli par une ovation, même si sa manière de quitter le club était indigne. L'attaquant polonais a eu plusieurs occasions nettes de but qu'il a incompréhensiblement manquées.

Le Barça en défense ne trouve pas le moyen de s'imposer face aux attaquants. Piqué joue peu et le peu qu'il joue n'est pas suffisant pour sprinter à la poursuite des adversaires. Araújo est un gars fort pour les affrontements, mais sur le but de Sané, il était lent dans la course. Busquets n'est plus un stoppeur aussi fiable au milieu de terrain qu'il l'était les saisons précédentes.

L'équipe a quelques ratés qui nuisent au bon travail des autres comme Gavi, Pedri et Raphina. Le Bayern a eu cinq minutes glorieuses pendant lesquelles il a écrasé le Barça. D'abord sur un corner où Marcos Alonso a manqué la marque et a permis à Hernandez de terminer, puis sur une mauvaise pression qui a permis un contre que Sané a défini avec qualité.

Avec Plzen hors de la compétition avec zéro point, l'avenir du Barça dans la compétition se joue avec l'Inter. Et leur image avec le Bayern à domicile. 

barsa-bayern
AFP/ KERSTIN JOENSSON - L'attaquant polonais de Barcelone, Robert Lewandowski, réagit pendant le match de football du Groupe C de l'UEFA Champions League entre le FC Bayern Munich et le FC Barcelona à Munich, dans le sud de l'Allemagne, le 13 septembre 2022
Atletico Madrid

Simeone en a assez de la situation de Griezmann à l'Atlético. Jouer 60 minutes avait son intérêt en tant que mesure de pression, mais c'est désormais insoutenable. "Nous jouons mieux avec Griezmann sur le terrain", a déclaré Simeone après la défaite 2-0 contre Leverkusen. Un avertissement au conseil d'administration pour qu'il se ressaisisse et négocie un achat avec le Barça. Si ce n'est pas 40 millions d'euros, alors 25 millions et le Français peut jouer 90 minutes et être intégré.

Grbic était de retour dans les buts de l'Atlético en raison de l'absence d'Oblak. Le Croate n'est pas un problème pour la défense de l'Atletico, le problème est que le reste de l'équipe ne clique pas et est trop pressé de marquer des buts. 

atletico-leverkusen
AFP/ SASCHA SCHUERMANN - Le milieu de terrain allemand de Leverkusen, Robert Andrich, célèbre le premier but lors du match de football du Groupe B de l'UEFA Champions League entre le Bayer 04 Leverkusen et l'Atletico Madrid à Leverkusen, dans l'ouest de l'Allemagne, le 13 septembre 2022

Morata marque lorsque le jeu est bien organisé et que le ballon lui parvient clairement. C'est dur pour lui d'être dans la boue et d'être ensuite au sommet. Joao Felix risque de finir la saison en prêt s'il ne se lance pas et cesse d'être un joueur sans importance.

Simeone a fini par faire entrer Cunha et Correa et par attaquer trop pour ce qui est habituel pour lui. Il l'a regretté en salle de presse et a laissé tomber le message à ceux qui lui demandent plus de joie dans le jeu qu'il ne sait pas comment gagner des matchs comme ça.

simeone-atletico
PHOTO/MARIUS BECKER - L'entraîneur de l'Atletico, Diego Simeone, sur la touche pendant le match de football du Groupe B de la Ligue des champions entre le Bayer 04 Leverkusen et l'Atletico Madrid à Leverkusen, en Allemagne, mardi 13 septembre 2022

L'époque de Qarabag se répète. Dans le groupe de l'Atletico, Bruges est en tête avec six points, Leverkusen et l'Atletico avec trois. Porto est caché sans point, ce qui en fait un groupe de la mort dans lequel l'Atlético doit savoir naviguer pour gagner la qualification à domicile.