PUBLICIDAD

Marruecos

Le festival du film de Marrakech, "le seul festival de cinéma non censuré du monde arabe", revient

Du 11 au 19 novembre, l'événement reprend ses activités après deux ans de pandémie, pour continuer à créer "un pont interculturel entre les nations"
festival de cine de marrakech

 -  

Les deux années d'absence du Festival international du film de Marrakech ont semblé une éternité. Aujourd'hui, la Fondation du festival annonce elle-même la reprise de l'événement, qui se tiendra cette année du 11 au 19 novembre.

Le Festival International du Film de Marrakech (FIFM) a été fondé en 2001 par le Roi Mohammed VI dans le but de "promouvoir et développer l'art et l'industrie cinématographique au Maroc". Toutes les activités du festival (concours, conférences, ateliers, etc.) sont le moyen de créer "un pont interculturel entre les nations". Dans la présentation de cette nouvelle édition du festival après l'interruption de deux ans due à la pandémie, l'événement se présente comme "le seul festival non censuré du monde arabe".

festival de cine de marrakech

Pendant ces longs mois de confinement et de restrictions, seuls les Ateliers de l'Atlas ont fonctionné, mais exclusivement par voie télématique. Créés en 2018, ces ateliers offrent une formation et un soutien, à la fois individuel et collectif, à tous les aspirants cinéastes de tous types et de toutes durées, d'Afrique et du Moyen-Orient. Les candidats choisis pour participer à l'atelier de quatre jours, dans le cadre du festival lui-même, seront encadrés et conseillés par des professionnels reconnus de l'industrie cinématographique, qui les aideront à développer "leur premier, deuxième, voire troisième film".

Quels que soient les besoins de chaque projet soumis et accepté, ces ateliers offriront des tutoriels approfondis sur l'écriture de scénario, le financement, la production, le tournage et la post-production. A la fin de l'événement, ces ateliers auront cinq récompenses spécifiques : 3 pour les projets déjà en développement et 2 pour ceux déjà en post-production. Parallèlement, afin d'encourager la créativité, la Fondation organisera également "Cinécoles", un concours destiné aux étudiants en cinéma du Royaume du Maroc.  

Pour ce qui est de la compétition officielle, le festival en est actuellement au stade de la réception des inscriptions originales, qu'il s'agisse de longs métrages, de documentaires ou de courts métrages, avant de sélectionner les finalistes dans toutes les catégories, œuvres qui seront projetées au Palais des festivals de Marrakech durant la deuxième semaine de novembre.