Le Maroc installe le plus grand réseau de recharge de véhicules en Afrique

FASTVOLT fournira 50 kilowatts entre Tanger et la ville d'Agadir
Voiture électrique

REUTERS/JEAN BIZIMANA  -   Voiture électrique

Afrimobility est l'une des principales entreprises du secteur des transports en Afrique et, sous la marque FASTVOLT, va installer le plus grand réseau de bornes de recharge rapide pour voitures électriques au Maroc. La société a indiqué dans un communiqué que le projet est en cours de développement et qu'il comportera plusieurs stations entre Tanger et Agadir. Les personnes conduisant de manière plus écologique disposeront de suffisamment de stations-service pour se recharger sur près de 700 kilomètres entre les deux régions. Les voitures ayant besoin d'électricité pourront se recharger à ces stations à une vitesse de 50 kilowatts. Mowali Hafid El Amrani, PDG d'Afrimobility, a déclaré dans un communiqué de presse qu'ils ont choisi "d'être les premiers à investir dans cette branche afin de créer une dynamique globale et d'encourager tous les acteurs du système à suivre notre exemple et à établir un large réseau de bornes de recharge sur l'ensemble du territoire national". 

Par ailleurs, El Amrani a assuré qu'"Afrimobility sera le premier acteur marocain à établir un réseau dense de bornes de recharge express au Maroc". Depuis le début des années 2000, le Maroc a investi pour assurer sa place dans le monde de l'automobile, et sous la supervision des différents gouvernements et du Roi Mohammed VI, a réalisé une importante relance économique dans le secteur automobile qui lui a valu une place parmi les grandes puissances mondiales. En outre, ces dernières années surtout, le pays alaouite s'est fixé pour objectif de devenir un pays "vert", d'où la promotion de l'utilisation de voitures électriques. 

"Nous sommes heureux de contribuer au développement des infrastructures de recharge dans notre pays et, par ce biais, de contribuer à préparer au mieux la transition énergétique et à généraliser l'utilisation de voitures électriques plus respectueuses de l'environnement", a déclaré le directeur d'Afrimobility. 

L'engagement en faveur d'une utilisation plus écologique et la préoccupation pour cette question ont été repris par FASTVOLT. Il présentera un certain nombre d'avantages pour les utilisateurs de voitures électriques, allant de l'offre d'une recharge plus rapide des véhicules en 30 minutes à la fourniture de voitures chargées à 80 % de leur batterie. Outre la possibilité de se garer sur le réseau marocain, il sera possible d'utiliser toutes les stations électriques du continent africain. Les principales stations du Maghreb seront situées au nord et au sud des routes et, enfin, il sera possible d'utiliser une application mobile spécialisée qui permettra aux conducteurs de rechercher les stations-service les plus proches de leur emplacement.  

Coches en Marruecos

FASTVOLT offrira donc aux conducteurs des améliorations jamais vues auparavant dans le Royaume et que les utilisateurs de véhicules électriques demandent le plus, car auparavant il n'était pas possible de trouver des stations n'importe où et le temps d'attente pour la recharge était beaucoup plus long que ce que la société promet pour l'avenir. Afrimobility sera responsable de l'installation, de la gestion et de la maintenance des stations et accordera une attention particulière au service après-vente et à la formation des utilisateurs. 

Le groupe automobile a également fait état d'un projet, développé en collaboration avec l'Institut de recherche sur l'énergie solaire et les énergies nouvelles (IRESEN), visant à créer la première machine de charge rapide, qui sera officiellement fabriquée au Maroc, et qui permettra aux conducteurs de recharger leur voiture à une vitesse comprise entre 60 kilowatts et 100 kilowatts. Comme l'a indiqué l'entreprise, elle devrait être produite et commercialisée au cours de l'année 2022. 

Le Maroc a pour objectif de devenir l'un des pays les plus durables et les plus respectueux de l'environnement en matière de changement climatique. Depuis des années, le Royaume s'est orienté vers l'environnement et n'a cessé de mener des projets "éco". L'un de ses principaux défis est d'atteindre une utilisation de 52% des énergies renouvelables d'ici 2030, et que d'ici 2050, le pays utilise 100% de ces énergies pour soutenir la nation, en pariant sur un meilleur avenir pour les citoyens du Maghreb.