PUBLICIDAD

Iberdrola

Le port de Huelva va mettre en service une nouvelle ligne régulière entre la province et le Maroc

La présidente de l'autorité portuaire de Huelva a exprimé la nécessité d'étendre les connexions en raison du volume élevé de marchandises
puerto-huelva-marruecos

 -  

Mercredi 12 janvier, Pilar Miranda, présidente de l'Autorité portuaire de Huelva (APH), s'est présentée à une conférence de presse devant les médias pour donner le bilan de clôture de l'année 2021 et annoncer certains des projets les plus pertinents qui seront lancés en 2022. 

Parmi les différentes nouvelles que Miranda a données, elle a souligné l'annonce d'une nouvelle ligne régulière ro-ro pour le premier trimestre 2022, il est donc prévu que la nouvelle connexion commence à fonctionner avant avril de cette année. Avec cette mesure, l'autorité portuaire entend accélérer le transit des marchandises circulant entre l'Espagne, l'Union européenne et le Maroc, marchandises qui ont atteint des volumes trop importants pour les lignes existantes. 

Les lignes ro-ro sont celles dédiées au transport maritime pour les camions et les véhicules à roues. Une ligne supplémentaire similaire sera également exploitée vers le Royaume-Uni avant l'été, selon la même annonce de la présidente de l'APH.

puerto-marruecos

"Tous ces projets ont pour objectif de convertir le port de Huelva en un point de référence multimodal dans l'Atlantique Sud européen. Nous le pouvons. Huelva peut. Nous avons un grand port et une grande ville. Nous avons de nombreuses possibilités", a souligné Miranda lors de son intervention devant les médias. "C'est très important, car bientôt beaucoup de matériel et beaucoup plus de produits quitteront Huelva, nos produits agroalimentaires, vers ces destinations étrangères. C'est une période où les camions ont beaucoup de problèmes et c'est pourquoi cette mesure est nécessaire", a-t-elle ajouté. 

L'équipe de l'autorité portuaire a également profité de l'occasion pour donner quelques chiffres concernant son exercice 2021, en hausse de 2,31% par rapport à l'année précédente. Ce chiffre représente un total de 43,7 millions d'euros pour cette période. La ligne de passagers la plus fréquentée reste celle des îles Canaries, qui a vu son volume augmenter de 20 %. Pilar Miranda a exprimé sa satisfaction d'avoir surmonté les effets négatifs de la pandémie sur l'industrie et l'activité du port. 

Il est bon de rappeler que, selon les données rendues publiques par l'agence d'exportation et d'investissement étranger du gouvernement régional d'Andalousie, EXTENDA, dépendant du ministère de la présidence, de l'administration publique et de l'intérieur, l'Andalousie a augmenté ses exportations vers l'Afrique de 23,1 % au cours de l'année 2021.La première destination des exportations andalouses vers l'Afrique est le Maroc voisin, qui est également le deuxième meilleur partenaire non européen en termes de volume commercial, dépassé seulement par les États-Unis. 

puerto-marruecos

Le Maroc représente 4,8 % des exportations de l'Andalousie, soit 1,33 milliard d'euros en 2021. Par rapport à 2020, elle a connu une croissance impressionnante de 33 %, ce qui en fait le septième partenaire en termes d'exportations, en comptant les pays européens. 

Ces données confirment, comme cela a été présenté lors de la conférence organisée à la Fondation des Trois Cultures en décembre dernier, "Andalousie et Maroc, un modèle de voisinage européen", que les relations entre la communauté autonome et le royaume alaouite n'ont pas souffert dans le secteur économique, et que les liens entre la société civile et les entreprises ont des racines solides qui résistent aux assauts cycliques qui peuvent se produire dans les sphères diplomatiques et politiques. Le Maroc continue à être, non seulement pour l'Andalousie, mais aussi pour l'Espagne, un partenaire clé, et améliore même ses scores par rapport aux années précédentes.