PUBLICIDAD

Marruecos

Le roi et la reine d'Espagne visitent le stand du Maroc au salon FITUR, comme un nouveau signe de rapprochement

Nouveau geste de la Couronne espagnole pour renforcer les liens diplomatiques avec le pays d'Afrique du Nord
Le roi et la reine d'Espagne à FITUR

PHOTO/CASA REAL  -   Le roi et la reine d'Espagne à FITUR

Le roi et la reine d'Espagne ont assisté à l'ouverture du salon international du tourisme FITUR 2022 au centre d'exposition IFEMA de Madrid pour soutenir ce grand événement qui promeut une industrie aussi importante que le tourisme.

Au cours de leur traditionnelle visite à FITUR, Don Felipe et Doña Letizia ont personnellement examiné les offres et les propositions touristiques de nombreux pays participant à ce salon très important, qui a débuté le mercredi 19 janvier et durera cinq jours. Pendant leur séjour à FITUR, le roi et la reine d'Espagne ont également rendu une visite spéciale au stand du Maroc, pays voisin et partenaire traditionnel de l'Espagne depuis des décennies, pour s'entretenir avec des représentants marocains du secteur du tourisme et voir ce que le royaume alaouite a à offrir. 

Cet événement est le premier rendez-vous annuel des professionnels du tourisme mondial et la principale foire commerciale pour les marchés entrants et sortants dans le secteur ibéro-américain

Reyes de España en FITUR

FITUR est un forum unique pour promouvoir les marques, présenter de nouveaux produits, s'informer des dernières tendances et remplir les agendas des contacts et des prospects d'un secteur aussi important pour tant de pays que le tourisme.

Couronne espagnole envers le pays d'Afrique du Nord. Un rapprochement nécessaire après les récents problèmes diplomatiques entre les deux pays, notamment suite à la présence en Espagne de Brahim Ghali, leader du Front Polisario, qui doit être soigné pour une grave affection respiratoire dans un hôpital de Logroño. Cela a suscité des protestations du Royaume, qui a estimé ne pas avoir été correctement informé par un pays considéré comme un allié. Ce désagrément a été suivi d'autres épisodes qui ont encore tendu les relations, comme l'entrée de milliers d'immigrants marocains illégaux par la frontière de Ceuta et le retrait de l'ambassadrice du Maroc à Madrid. Sous-jacent à tout cela, il y avait aussi la situation où le Maroc estime qu'il n'a pas le soutien suffisant de l'Espagne pour la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental. Cette reconnaissance est venue d'autres grandes nations telles que les États-Unis, l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Émirats arabes unis. 

Los reyes de España en FITUR
PHOTO/CASA REAL - Le roi et la reine d'Espagne à FITUR

Ces derniers temps, l'Espagne a pris des mesures pour améliorer les liens diplomatiques avec le Maroc. En particulier, grâce au travail du nouveau ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, qui a récemment rencontré le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, pour signaler que l'Espagne et les États-Unis sont d'accord pour unir leurs forces afin de résoudre le conflit du Sahara occidental. 

Il y a quelques jours, le roi Felipe VI, lors d'une réception à Madrid pour le corps diplomatique, a déclaré que les gouvernements espagnol et marocain "ont convenu de redéfinir ensemble une relation pour le XXIe siècle, sur des piliers plus forts et plus solides". "Maintenant, les deux nations doivent marcher ensemble pour commencer à concrétiser dès maintenant cette nouvelle relation", a expliqué le roi d'Espagne, qui a également souligné qu'"il s'agit de trouver des solutions aux problèmes qui concernent nos peuples".

Los reyes de España en FITUR

Le monarque espagnol a envoyé un message clair de compréhension avec le royaume alaouite lors de cette réception, qui s'ajoute à la visite symbolique du stand du Maroc au FITUR. Des signaux qui marquent le chemin de la réconciliation diplomatique entre deux pays qui ont vocation à être partenaires et alliés en Méditerranée, comme l'Espagne et le Maroc