PUBLICIDAD

Iberdrola

L'Égypte annonce la création d'une "zone verte" pour la société civile à la COP27

L'Égypte accueille le prochain sommet des Nations unies sur le changement climatique
egipto cop27

PHOTO/ARCHIVO  -  

La ministre égyptienne de l'Environnement, Yasmin Fuad, a assuré que le sommet sur le climat COP27, qui se tiendra en novembre prochain dans la ville de Sharm el-Sheikh sur la mer Rouge, comportera une "zone verte" pour la société civile. 

La COP27 "disposera d'une zone verte que le gouvernement consacre à la société civile, aux organisations de jeunesse et à l'exposition d'entreprises", a déclaré la ministre et coordinatrice et envoyé de la COP27 dans une vidéo réalisée dans le cadre des dialogues de la Voix de l'Égypte, sous le titre "The Road to the Summit".

"La conférence est un grand moment et la zone verte verra des événements parallèles intéressants", a-t-elle déclaré, ajoutant qu'ils ne veulent pas que "les jeunes ou la société civile participent un jour et partent."

Une journée de l'eau

La ministre a également indiqué qu'il y aura "pour la première fois" lors d'un sommet une journée consacrée à l'eau : "la dernière partie consiste à organiser une journée de l'eau, qui sera la première fois lors d'une COP, sur la base d'un leadership politique", a-t-elle déclaré.

En plus de la "zone verte", la COP disposera d'une "zone bleue" pour les délégations des pays et les organisations internationales, et sera entièrement diffusée sur le web, à l'exception des "sessions à huis clos", a-t-elle précisé.

La COP s'ouvrira par un sommet présidentiel, dirigé par le président égyptien Abdelfatah al Sisi, les 7 et 8 novembre.

Chaque jour de la COP sera consacré à un domaine, tel que l'économie ou l'agriculture, sous la direction des différents ministères égyptiens responsables de ce domaine.

"Une journée de l'agriculture sera consacrée à la question de la sécurité alimentaire, un phénomène dont le monde entier est aujourd'hui témoin. Avec la hausse des prix des denrées alimentaires, nous devons nous interroger sur l'impact du changement climatique sur les pénuries alimentaires", a-t-elle déclaré.

Elle a également indiqué qu'ils travaillent à l'organisation "d'un défilé de mode durable international utilisant des vêtements et des tissus recyclés présentés d'une manière différente", ainsi que "des peintres et des musiciens pour présenter sur scène l'impact du changement climatique au quotidien".

Fuad souligne qu'il s'agit "d'idées qui n'existaient pas auparavant", en référence aux organisations COP passées, mais qui sont "d'une grande importance à montrer au monde".