PUBLICIDAD

Iberdrola

Les Émirats approuvent l'utilisation du nouveau vaccin à base de protéines de Sinopharm

Le ministère de la Santé et de la Prévention ajoute qu'il sera utilisé comme dose de renforcement pour les citoyens ayant suivi un traitement complet du vaccin
PORTADA

PHOTO/AFP  -   Un agent de santé tient une fiole du vaccin contre le coronavirus COVID-19 "Hayat-Vax", fabriqué aux Émirats arabes unis, qui est une version locale du vaccin chinois Sinopharm.

Les Émirats arabes unis, par le biais d'une déclaration publiée par le ministère de la Santé et de la Prévention (MoHAP), ont approuvé l'utilisation du nouveau vaccin de la société chinoise Sinopharm CNBG. L'utilisation de cette nouvelle inoculation est prévue en cas d'urgence et après une étude stricte et rigoureuse qui a évalué les données et le suivi de l'administration de cette injection dans le pays du Golfe. Après avoir évalué les risques, le ministère a déclaré que l'utilisation de ces doses est déjà conforme aux réglementations et aux lois mises en place par la nation. 

Ce nouveau berceau de Sinopharm sera utilisé comme dose de renforcement pour les personnes ayant déjà reçu le cycle complet de la vaccination Covid-19 et sera disponible à partir de janvier 2022. Cette inoculation est basée sur des protéines recombinantes qui, lorsqu'elles sont injectées, ciblent la protéine spike utilisée par le virus pour pénétrer dans le corps humain et l'attaquer. L'étude visant à approuver son utilisation a été réalisée sur des personnes vaccinées avec les deux doses et les résultats sont prometteurs puisque le taux d'efficacité a atteint 100 % dans la production d'anticorps, et en outre, les personnes inoculées avec cette dose n'ont souffert d'aucun effet secondaire.

vacunas-emiratos-arabes-unidos (1)
REUTERS/VIDHYAA CHANDRAMOHAN - Centre de congélation des Émirats arabes unis, où sont réglées les températures des différents vaccins stockés dans l'établissement, Abu Dhabi, Émirats arabes unis.

Le ministère a déclaré qu'il s'agit d'améliorer la prévention de sa population contre la pandémie de Covid-19 qui sévit actuellement, en plus de l'apparition de la nouvelle variante omicron, qui s'avère très contagieuse. Le département de la santé a également ajouté que ce vaccin a démontré une meilleure capacité immunologique contre les nouvelles variantes du virus qui sont apparues.

Le vaccin sera produit et distribué par Hayat Biotech, une société émiratie qui fait partie de G42 et Sinopharm CNBG. Ces deux sociétés ont déjà annoncé leur coopération dans la production du premier vaccin "arabe" contre le coronavirus, qui a été présenté par le cheikh Adbullah bin Zayed Al Nahyan, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale des EAU, et le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi lors d'un événement à Abu Dhabi.

vacunas-emiratos-arabes-unidos (4)
PHOTO/WAM - Le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères chinois, Wang Yi, et le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Abdullah Bin Zayed Al Nahyan, montrent le vaccin contre le coronavirus (COVID-19) fabriqué par la société chinoise Sinopharm lors de leur rencontre à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, le 28 mars 2021.

L'entreprise est un acteur clé de la fabrication du vaccin chinois, ainsi que de sa distribution au niveau national et international. Ce nouveau vaccin à base de protéines est similaire à celui mis au point par les EAU, avec l'avantage de pouvoir être conservé aux températures normales émises par un réfrigérateur ou une glacière, ce qui facilite son utilisation dans les pays à faible revenu qui n'ont pas les moyens de congeler et de stocker les vaccins. Hayat-Vax est fabriqué à Ras Al Khaiman et Kizad, une zone industrielle de la ville d'Abu Dhabi. Ces deux usines sont capables de produire environ deux millions de doses par mois du vaccin émirati.

vacunas-emiratos-arabes-unidos (3)
REUTERS/TINGSHU WANG - Logo de Sinopharm du China National Biotechnology Group (CNBG) à Pékin.

Pour Sinopharm, ce vaccin a été capable de stopper le virus de manière très efficace et a été appliqué à des millions de personnes dans le monde entier et a représenté un petit pas, en conjonction avec les autres types de vaccins, vers la défaite du Covid-19. La confiance des Émirats arabes unis dans ce vaccin chinois est telle que, depuis le mois d'août de cette année, ils autorisent les jeunes âgés de 3 à 17 ans à recevoir des doses à la suite d'une étude clinique qui a démontré son efficacité sur près de 1 000 jeunes et a révélé qu'il était sûr et conforme aux réglementations approuvées.

Les Émirats arabes unis sont l'un des pays les plus performants au monde en matière de lutte contre le coronavirus. 100 % de ses citoyens ont reçu au moins une dose du vaccin. Depuis le début de la pandémie, le pays a enregistré près de 800 000 cas de personnes infectées par le virus, et son taux est de 91,91 % pour 100 000 habitants, ce qui est très modéré par rapport aux autres pays. Depuis le premier cas en mars, 2 158 personnes sont mortes du Covid-19 dans le pays.