PUBLICIDAD

Iberdrola

L'IGAD et le HCR discutent de l'initiative de solutions à la crise des réfugiés au Soudan et au Sud-Soudan

Les pourparlers visent à obtenir un soutien international pour assurer le retour et la réintégration durables de plus de 7 millions de personnes déplacées, en garantissant la consolidation de la paix
atalayar_refugiados sudan

AP/JUSTIN LYNCH  -   Des enfants réfugiés sud-soudanais jouent devant une école temporaire dans le camp de Bidi Bidi, dans le nord de l'Ouganda.

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) se sont rencontrés pour discuter et revoir le programme de soutien de l'IGAD, en abordant spécifiquement le statut de l'initiative Solutions pour le déplacement au Soudan et au Sud-Soudan.

Le projet s'inscrit dans le sillage des objectifs définis dans la déclaration de Nairobi de l'IGAD, dans laquelle les pays membres (Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Kenya, Somalie, Soudan du Sud, Soudan et Ouganda) s'engagent à créer des solutions durables pour les réfugiés, tout en maintenant le bien-être et l'équilibre dans les pays d'asile.

atalayar_refugiados sudan del sur
Photo d'archive - Des réfugiés en Ouganda fuient le conflit au Sud-Soudan.

L'initiative, lancée en octobre 2020, est née dans le but de mobiliser le soutien international pour le rétablissement et la restauration de la paix pour les plus de sept millions de réfugiés et de personnes déplacées au Soudan et au Soudan du Sud.

Lors de la réunion de l'année dernière, des stratégies ont été élaborées pour permettre la participation des réfugiés et des personnes affectées aux dialogues de planification nationale afin de protéger leurs intérêts et leurs besoins.

atalayar_refugiados sudan del sur
Photo d'archive - Réfugiés du Sud-Soudan

Au cours de cette dernière réunion, la 72e session du Comité exécutif du HCR, on a tenté d'examiner les progrès réalisés depuis le début de l'initiative, et de nouvelles méthodes ont été proposées pour promouvoir le soutien de tous les niveaux politiques et financiers. Les résultats montrent des progrès significatifs au niveau régional qui façonneront la structure des discussions lors du sommet spécial des chefs d'État et de gouvernement qui se tiendra début 2022.

Grâce au plan d'action conjoint entre le HCR et l'IGAD, plus de 2,2 millions de réfugiés sud-soudanais ont été accueillis dans la région, tandis que 1,7 million ont été déplacés à l'intérieur du pays. Au Soudan, plus de 1,8 million de personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays, et près de 700 000 personnes ont été accueillies dans les pays voisins.

atalayar_refugiados sudan del sur
AFP PHOTO/FLORENT VERGNES - Des Sud-Soudanais déplacés prient devant l'église du camp de réfugiés d'Obo.

L'implication des partenaires a été essentielle dans le développement de l'initiative qui exige du Soudan et du Sud-Soudan de soutenir ses objectifs, de consolider ses réalisations et de promouvoir le retour et la réintégration des personnes déplacées. Il convient de souligner le rôle de l'Union européenne, de la Suède, de la Suisse, des États-Unis, de l'Allemagne, de la Banque mondiale et d'autres partenaires humanitaires du secteur privé.