Saint-Sébastien accueille la réunion annuelle des directeurs de l'Instituto Cervantes en décembre

Plus de deux ans après la dernière réunion, 70 directeurs de l'institution se réuniront pour la première fois au Pays basque
instituto cervantes

 -  

L'Instituto Cervantes tiendra sa réunion annuelle des directeurs à San Sebastián (Guipúzcoa) du 20 au 22 décembre, un événement qui réunira plus de 70 directeurs des centres du monde entier et du siège central de Madrid. Ce sera la première fois que la réunion de l'organisation qui promeut la langue et la culture espagnoles en espagnol aura lieu au Pays basque, et la deuxième dans une communauté autonome ayant une langue co-officielle (la première était en Galice en 2005).  

Ces réunions de travail régulières, qui étaient jusqu'à présent toujours organisées en juillet, et qui n'ont pas pu se tenir en 2020 en raison de la situation sanitaire (la dernière a eu lieu à l'été 2019), sont donc reprises. Les sessions se dérouleront principalement dans le bâtiment Tabakalera de San Sebastian, le célèbre centre international de la culture contemporaine de la ville.  

L'inauguration aura lieu le lundi 20 décembre, à 11h30, lors d'un événement ouvert aux médias auquel participeront le ministre des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares, et le ministre de la Culture et porte-parole du gouvernement basque, Bingen Zuripia, et auquel la reine Letizia a été invitée. Auparavant (10 h), une conférence de presse sera donnée par le directeur de l'Institut Cervantes, le poète et professeur Luis García Montero, et d'autres autorités basques. 

La première journée sera également marquée par deux conférences inaugurales : celle d'Ángel López García, professeur de linguistique générale à l'université de Valence, (qui interviendra sur le thème "Identité et langues d'Espagne", à 16 heures) et celle d'Ángeles Albert, directrice de l'Académie royale d'Espagne à Rome ("Perspectives sur la gestion culturelle et la promotion de la culture espagnole à l'étranger", à 17 heures). 

instituto cervantes

Les différentes sessions de travail à huis clos qui se dérouleront au cours de ces trois jours permettront d'analyser la situation de l'institution, les défis auxquels elle a été et continue d'être confrontée en raison des vagues successives de COVID-19 dans les 45 pays où l'institution est présente, et les stratégies les plus fructueuses pour les années à venir, avec un accent particulier sur la numérisation.  

Y participeront soixante directeurs de centres Cervantès (dont dépendent les classes Cervantès et les petites extensions Cervantès), ainsi qu'une douzaine de responsables du siège de l'Institut à Madrid. 

Un autre moment fort du programme est la présentation d'un legs à la Caja de las Letras par l'actrice Ángela Molina. Le vétéran, Goya d'honneur 2021, fera don à la cinémathèque basque, située à Tabakalera, d'un legs personnel qui sera recueilli par Luis García Montero et déposé dans la chambre forte du siège de l'Institut Cervantes à Madrid.  

Présentations et activités culturelles  

Il y aura également des présentations de CANOA (le réseau pan-hispanique pour l'internationalisation de la culture en espagnol) et des instituts culturels des langues co-officielles. Pour sa part, le journaliste et expert numérique Mario Tascón, et membre du conseil consultatif de la Fundéu (Fundación del Español Urgente), interviendra dans une session sur le renouveau numérique.   

Les directeurs de Cervantes auront également du temps pour un petit agenda d'activités culturelles qui comprendra des visites au musée Chillida-Leku (qui rassemble des œuvres sculpturales de l'artiste Eduardo Chillida à Hernani), au Centre culinaire basque (une institution académique et de recherche dédiée à l'alimentation et à la gastronomie, le " point fort " du Pays basque) et à l'emblématique théâtre Victoria Eugenia, où ils assisteront à un spectacle de la compagnie Kukait Dantza, dirigée depuis 2001 par le danseur et chorégraphe Jon Maya, lauréat du Prix national de danse 2017.  

Les précédentes réunions annuelles des directeurs de l'Institut se sont tenues à La Corogne (2005), León (2006), Cordoue (2007), Soria (2008), Comillas (Cantabria, 2009), Alcázar de San Juan (Ciudad Real, 2010), Alcalá de Henares (Madrid, 2011), Salamanque (2012), Cáceres et Mérida (2013), Logroño et San Millán de la Cogolla (La Rioja, 2014), Saint-Jacques-de-Compostelle (2015), Madrid (2016), Malaga (2017), Orihuela et Alicante (2018) et El Escorial (Madrid, 2019). 

Soumis par José Antonio Sierra, conseiller Hispanismo.