PUBLICIDAD

Marruecos

TecnoSec et Escribano E&M, deux exemples de la vitalité de l'industrie espagnole de la sécurité et de la défense

La guerre en Ukraine et les plans de redressement font apparaître de nouvelles initiatives dans les écosystèmes de sécurité, de cybersécurité et de défense
TecnoSec est l'occasion pour les hauts responsables de l'armée, de la police et de la Guardia Civil de constater par eux-mêmes la qualité offerte par les systèmes de réalité augmentée.

PHOTO/JPons  -   TecnoSec est l'occasion pour les hauts responsables de l'armée, de la police et de la Guardia Civil de constater par eux-mêmes la qualité offerte par les systèmes de réalité augmentée.

Les conséquences immédiates de la guerre en Ukraine ont éveillé un tel degré de conscience sociale chez les citoyens européens pour la protection de leurs valeurs et de leurs conditions de vie qu'elles constituent le terreau dans lequel émergent d'importants nouveaux projets commerciaux. 

Si nous ajoutons à cela les différentes actions entreprises par Bruxelles pour stimuler la coopération entre les industries de la défense et de la sécurité de ses 27 États membres, ainsi que les programmes d'acquisition de systèmes d'armes du ministère espagnol de la Défense, tout cela se traduit par des initiatives innovantes qui, à moyen et long terme, ont un impact sur les exportations et la création d'emplois stables.

Deux initiatives commerciales espagnoles récentes, qui devraient avoir une continuité et des répercussions dans les années à venir, illustrent la force progressive qu'acquièrent les écosystèmes de la sécurité, de la cybersécurité et de la défense à l'échelle nationale. 

Con un centenar empresas que han mostrado sus productos y servicios dedicados a la seguridad policial, la inteligencia y la protección de infraestructuras críticas, TecnoSec ha sabido hacerse un hueco en el calendario expositivo nacional
PHOTO/APTIE - Avec une centaine d'entreprises exposant leurs produits et services dédiés à la sécurité policière, au renseignement et à la protection des infrastructures critiques, TecnoSec s'est taillé une place de choix dans le calendrier national des expositions. 

L'une d'entre elles est celle de l'entreprise Escribano Mechanical & Engineering, qui s'est dotée d'un immense terrain d'essai où, dans un scénario réel et polyvalent, elle peut évaluer le degré de développement de ses dernières innovations technologiques et montrer sa large gamme de produits de défense et de sécurité à des clients potentiels.

Il y a aussi le Salon-Congrès des technologies de la haute sécurité et de l'intelligence (TecnoSec), une initiative qui s'est taillée une place de choix dans le calendrier national des expositions et où une centaine de PME et de grandes entreprises, parmi lesquelles Airbus Secure Land Communications, BAE Systems, Accenture, TRC Group, Indra, Microsoft, Rohde & Schwarz, Sicpa, Tecnobit, Telefónica et Thales, ont pu exposer leurs principaux produits et services dédiés à la sécurité policière, à l'intelligence et à la protection des infrastructures critiques.

De forma paralela ha tenido lugar DronExpo, en el que han participado cerca de 40 compañías y en cuyas mesas redondas se ha hablado de tecnologías antidron y sobre cuestiones jurídicas y pólizas de seguros necesarios para el uso de drones
PHOTO/JPons - En parallèle, DronExpo a eu lieu, avec la participation de près de 40 entreprises et des tables rondes sur les technologies anti-drones et sur les questions juridiques et les polices d'assurance nécessaires à l'utilisation des drones.
TecnoSec et DronExpo, deux salons en un

Dans un format d'exposition et d'affaires B2B, avec des présentations et des tables rondes, des hauts fonctionnaires du Ministère de l'Intérieur, du Centre National de Cryptologie du CNI, ainsi que des commandants de la Police Nationale, de la Garde Civile et des dirigeants d'entreprises ont expliqué les 11 et 12 mai les nouvelles fonctionnalités offertes par le marché pour le contrôle et la détection des contenus numériques que les organisations criminelles et terroristes diffusent à travers les réseaux sociaux et Internet. 

La protection et l'interopérabilité des réseaux et des systèmes d'information pour parvenir à un écosystème cybersécurisé ont été examinées. Les nouvelles applications fournies par l'Intelligence Artificielle pour vérifier l'identité des personnes physiques ont également été présentées. TecnoSec a bénéficié de la présence du directeur général adjoint des systèmes d'information et de communication pour la sécurité du ministère de l'Intérieur, Enrique Belda, pour qui la promotion de la technologie nationale "est essentielle pour la sécurité". 

Parallèlement à TecnoSec, l'association APTIE présidée par Alfonso López Clavier a organisé le Salon-Congrès professionnel des plates-formes et applications pour les systèmes sans pilote (DronExpo). Près de 40 entités y ont participé, dont Aeronáutica SDLE, Alter Technology, CATEC, FADA et le Consortium aéronautique de Galice (CAG), qui regroupe 24 entreprises. Les différentes tables rondes ont abordé les questions juridiques et les polices d'assurance nécessaires à l'utilisation des drones, les lignes de financement, les usages policiers et les technologies anti-drones.

Más de una decena de presentaciones y mesas redondas han podido atender los más de 3.000 visitantes. En la imagen, la dedicada a las nuevas tecnologías para verificar la identidad de las personas en el control de fronteras
PHOTO/APTIE - Plus d'une douzaine de présentations et de tables rondes ont été suivies par plus de 3 000 visiteurs. Sur la photo, celle consacrée aux nouvelles technologies permettant de vérifier l'identité des personnes lors des contrôles aux frontières.

Le cas d'Escribano E&M est très différent. C'est un fabricant espagnol "très compétitif", selon les termes de ses dirigeants, les frères Ángel et Javier Escribano, qui, entre 2019 et 2021, a doublé son chiffre d'affaires pour atteindre 75 millions d'euros, tout comme son effectif, qui avoisine désormais le demi-millier de salariés. L'entreprise s'engage fermement à combiner ses forces en matière de R&D&I avec ses capacités d'ingénierie et de production élevées qu'elle a progressivement développées. Cela signifie que "nous pouvons garantir à nos clients du monde entier des livraisons à temps et au prix convenu".

Avec son siège et ses usines concentrés dans le parc scientifique et technologique d'Alcalá de Henares, près de la capitale espagnole, Escribano E&M a mis en place un grand centre d'essais qu'elle a baptisé "Escribano Viso Valley". Situé à une quarantaine de kilomètres du centre de Madrid, il s'agit d'une sorte de concession administrative d'installations militaires désaffectées qu'il a transformées en vitrine de ses technologies.

Entre las líneas de especialización de Escribano E&M está la familia de torres Guardian. En ellas se pueden instalar armas accionadas por control remoto, cuyo catálogo amplía de forma continuada Angel Escribano, uno de los dos responsable de la compañía
PHOTO/JPons - Parmi les lignes de spécialisation d'Escribano E&M figure la famille de tours Guardian. Ceux-ci peuvent être équipés d'armes télécommandées, dont le catalogue est continuellement enrichi par Angel Escribano, l'un des deux dirigeants de l'entreprise.
La majeure partie de la production est destinée au marché étranger

Le champ d'essai couvre une superficie d'environ 800 000 mètres carrés, est situé en hauteur et présente un terrain accidenté. Des pistes et des circuits d'essai ont été construits sur ce vaste site pour tester de manière dynamique les systèmes d'armes et les équipements optroniques de vision diurne et nocturne à bord de véhicules tactiques à chenilles et à roues. De nouveaux bâtiments ont également été construits et les bâtiments existants ont été rénovés afin d'offrir des formations et des départements de formation à l'avenir.

Une entreprise chevronnée qui est passée du statut de sous-traitant de niveau 3 à celui d'entreprise industrielle de premier ordre, de la fabrication de pièces usinées à la production d'équipements électroniques, en passant par la conception et l'intégration de sa vaste gamme de tourelles d'armes télécommandées. Sous le nom générique de Guardian, ils sont montés sur tous types de véhicules de combat et de navires, et sont équipés d'armes d'un calibre allant de 5,56 à 30 millimètres, dont le tir est effectué par un opérateur en toute sécurité.

También denominadas estaciones de armas remotas, las torres Guardian se instalan en vehículos tácticos equipadas con armas de calibre entre 5,56 y 30 milímetros, que se accionan por un operador a completo resguardo
PHOTO/JPons - Également appelées stations d'armes à distance, les tours Guardian sont installées sur des véhicules tactiques équipés d'armes de calibres compris entre 5,56 et 30 millimètres, qui sont actionnées par un opérateur en toute sécurité.

À cela s'ajoute la production de kits de guidage de roquettes et de projectiles de gros calibre, qui permettent d'étendre la portée et d'améliorer la précision, d'équipements de simulation d'intelligence artificielle, de réalité virtuelle et de véhicules de reconnaissance autonomes Themis. Son catalogue propose des caméras dans les spectres visible et infrarouge pour la surveillance et l'identification des menaces, comme Oteos, qui fait partie du système intégré de surveillance extérieure (SIVE) pour le contrôle des frontières. 

Sa stratégie d'entreprise repose sur "l'investissement et l'innovation", dans le but d'offrir aux forces armées espagnoles des produits et des solutions dotés de technologies avancées et portant le label de souveraineté "made in Spain". Ses produits sont en service dans l'armée, la marine, ainsi que dans la Guardia Civil et la police nationale.

Escaparate de sus tecnologías, el centro experimentación y pruebas “Escribano Viso Valley” ocupa una extensión cercana a los 800.000 metros cuadrados, tiene una orografía accidentada y está localizado a unos 40 kilómetros del centro del Madrid
PHOTO/JPons - Vitrine de ses technologies, le centre d'expérimentation et d'essais "Escribano Viso Valley" s'étend sur près de 800 000 mètres carrés, sur un terrain accidenté et à une quarantaine de kilomètres du centre de Madrid.

L'entreprise est très active sur le marché étranger. "Nous consacrons 90 % de notre production à l'exportation", explique Ángel Escribano, dont les principaux clients se trouvent "en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Amérique latine". C'est pourquoi Escribano E&M est l'une des entreprises espagnoles les plus présentes aux salons internationaux de la défense.

En mars de cette année, elle a exposé à la DSA (Kuala Lumpur, Malaisie) et au World Defender Show (Riyadh, Arabie Saoudite), en juin elle sera à HEMUS (Bulgarie) et Eurosatory (Paris, France) et participera également à Indo Defense (Jakarta, Indonésie). Malgré les restrictions liées à la pandémie, elle a présenté en 2021 son vaste catalogue au salon de l'armement EDEX (Le Caire, Égypte) et a également participé à l'IDEX, à Abu Dhabi (Émirats).