PUBLICIDAD

Iberdrola

Von der Leyen insiste devant le Parlement ukrainien sur le "long" chemin vers l'adhésion à l'UE

La présidente de la Commission européenne a insisté sur les réformes que la Commission européenne avait déjà demandées à Kiev lorsqu'elle avait accepté sa candidature à l'adhésion à l'UE
urusula von der lyen en el parlamento ucraniano

PHOTO/EUROPEAN COMISSION  -   Ursula von der Leyen par vidéoconférence au Parlement ukrainien

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré vendredi, dans un discours par vidéoconférence devant le Parlement ukrainien, que "la route est longue" pour que le pays rejoigne l'Union européenne (UE) et a appelé les députés à être "unis" face aux réformes exigées par Bruxelles.

"La route est longue, mais l'Europe sera à vos côtés à chaque étape, aussi longtemps qu'il le faudra pendant ces sombres jours de guerre, jusqu'au moment où vous franchirez la porte qui vous mènera dans notre Union européenne", a déclaré Von der Leyen dans son discours, diffusé en direct par les services audiovisuels de la Commission européenne.

La présidente de l'exécutif européen a souligné que le processus de rapprochement de l'Ukraine avec l'UE "nécessitera un travail acharné, de la détermination et, surtout, une unité de but".

Elle a souligné la nécessité pour l'Ukraine de mettre en œuvre des lois anti-corruption, de nommer un procureur général anti-corruption et un directeur du Bureau national anti-corruption, de réformer la Cour constitutionnelle, d'appliquer la loi limitant l'influence des oligarques et d'adopter une règle sur l'indépendance des médias.

"Personne ne s'attend à ce que l'Ukraine remplisse tous les postes dans vos nouvelles institutions, alors que tant de vos meilleurs et plus courageux (personnes) se battent au front. Mais la démocratie ukrainienne doit continuer à fonctionner", a déclaré Von der Leyen.

Elle a insisté, en somme, sur les réformes que la Commission européenne avait déjà demandées à Kiev lorsqu'elle a accepté sa candidature à l'adhésion à l'UE, ainsi que celle de la Moldavie, qui a été confirmée par les dirigeants européens lors du sommet de la semaine dernière.

Von der Leyen s'exprimait après un discours de Zelensky devant la Verkhovna Rada (le nom officiel du Parlement ukrainien), dans lequel le chef d'État, devenu un symbole de la résistance à l'agression russe, a exprimé sa conviction que son pays "ne perdra pas" la guerre ni l'opportunité d'adhérer à l'UE.

"Cela n'a pas été facile, mais nous y sommes parvenus", a déclaré le président ukrainien à propos de l'admission de son pays en tant que candidat au club de l'UE, un objectif atteint en un temps "record", et a exhorté tous les membres de l'Assemblée à travailler "ensemble" pour entreprendre les réformes nécessaires à une future adhésion à l'UE.

"Nous ne nous arrêterons pas une seconde pour obtenir la victoire, la victoire de l'Ukraine" dans cet objectif et pour gagner la guerre, a souligné Zelenski, interrompu à plusieurs reprises par les applaudissements d'un Parlement bondé.

Au début de la session, après une introduction par le Président de la Verkhovna Rada, Ruslan Stefanchuk, les députés ont observé une minute de silence à la mémoire des victimes de la guerre lancée par la Russie en Ukraine le 24 février.

La session à la Rada a également été suivie par le Premier ministre ukrainien, Denys Shmygal, avec les membres de son cabinet, ainsi que par l'ambassadeur de l'UE à Kiev, Matti Maasikas, et d'autres ambassadeurs de l'UE dans la capitale ukrainienne.